Ville de Montréal

Histoire militaire
Toute sa vie, Jacques Viger se passionnera pour l'histoire militaire. L'album regorge d'ailleurs de dessins, d'écrits et de portraits de hauts faits militaires.

Témoignages d'un Voltigeur
En 1812, Viger participe au conflit entre la Grande-Bretagne et les États-Unis à titre de volontaire dans l'infanterie légère des Voltigeurs canadiens. Son journal ainsi que sa correspondance avec son épouse livrent plusieurs témoignages sur cette période. L'Album y fait aussi référence par une gravure représentant le commandant Charles-Michel d'Irumberry de Salaberry, résultant d'une commande de Viger à l'artiste américain Anson Dickinson en 1824 (p. 204), par une vue de Kingston (p. 39), ville sur le Lac Ontario et faisant face à Sacket's Harbor, et par une vue du camp des Voltigeurs canadiens en 1813 (p. 107).

Viger demeurera attaché à cette expérience :

« L'un de ses faibles, c'était de s'imaginer qu'il avait été héros […] pendant la guerre de 1812, et de se faire peindre en costume de voltigeur, avec shakos [coiffure militaire], long sabre et saberdache : tunique vert foncé, toute galonnée de brandebourgs noirs » (Amédée Papineau, Souvenirs de jeunesse, 1998, p. 41).


De 1829 à son décès, Viger tiendra à jour les livres d'ordres du bataillon de la milice de Montréal et colligera la documentation de ses réunions annuelles (Nathalie Hamel, Vie et Œuvre de Jacques Viger, 2002, p. 15-16).

Représentations militaires
Souvenirs canadiens comprend des représentations militaires de différentes époques. Du régime français : les vestiges d'anciens forts (Chambly, p. 267, Longueuil, p. 173, Sault-Saint-Louis, p. 254); des sceaux du Conseil souverain et de la prévôté de Québec (p. 160); des portraits de Montcalm (p. 149) et de Pierre Le Moyne d'Iberville (p. 224). La Conquête britannique est illustrée par la mort du général Wolfe (p. 113) et par une image de l'occupation de Montréal sous le régime militaire de 1760-1764 (p. 209).

De grands hommes
Les grands stratèges militaires ont aussi la cote. On retrouve Thayendanegea (connu aussi sous le nom de Joseph Brant, né en 1742 ou 1743 en Ohio et décédé dans le Haut-Canada en 1807); (voir en page 160 sa signature et son sceau) membre du clan du Loup, interprète agnier, traducteur, chef de guerre, homme d'État et fonctionnaire du département des Affaires indiennes. Les portraits de l'empereur français Napoléon Bonaparte et du premier président de la république d'Haïti, François-Dominique Toussaint dit Louverture (qui figurent respectivement en pages 231 et 82 de l'Album), témoignent de son intérêt pour le monde.

®Tous droits réservés, Ville de Montréal