Ville de Montréal

ANGER, François-Réal

1812-1860

Juriste, romancier, né à la Pointe-aux-Trembles. Il fait ses études classiques au Petit Séminaire de Québec. Après avoir étudié le droit, il est admis au barreau en 1837. Engagé dans les grandes luttes politiques de l'époque, il publie, en 1834, sous forme de pièce théâtrale, un pamphlet politique intitulé, Le Statu quo en déroute . Il écrit ensuite le premier « roman « publié au Québec, Les Révélations du crime ou Cambray et ses complices (1837), à partir du témoignage d'un compagnon de Chambers dont les procès pour vol sacrilège avaient eu lieu à Québec entre 1835 et 1837. Il est aussi l'auteur de quelques poèmes dont Chant canadien mis en musique par le compositeur québécois Charles Sauvageau. Devenu avocat en 1837, Anger délaisse la littérature pour se consacrer uniquement à la pratique du droit et à la rédaction d'études juridiques parues dans Les Décisions des tribunaux du Bas-Canada.

(Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczyneski. Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du nord, Montréal, Fides,1989. p.19)

®Tous droits réservés, Ville de Montréal