Ville de Montréal

BERCZY, William

(1744-1813)

Peintre d'origine allemande qui vécut en Autriche, en Italie et à Londres avant de se mettre au service d'une entreprise de colonisation et de partir pour l'Amérique en 1792, à la tête d'un groupe de quelques centaines de colons. Des difficultés imprévues firent obstacle à leur installation dans l'État de New York, mais Berczy réussit à les établir sur une concession que le lieutenant-gouverneur Simcoe lui avait consenti à proximité de York (futur Toronto). Ultérieurement, des litiges survinrent avec le Conseil exécutif du Haut-Canada, entraînant des poursuites judiciaires qui finirent de ruiner Berczy. À partir de 1805, il dut se réfugier à Montréal où il reçut l'hospitalité du peintre Louis Dulongpré.

Alors âgé de plus de 60 ans, Berczy reprit ses pinceaux et réalisa des oeuvres mineures et des protraits pour gagner se vie. Le musée des Beaux-Arts du Canada possède cependant une toile considérée comme un chef-d'ouvre de la peinture canadienne de l'époque, The Woolsey Family. Berczy a laissé également deux portrait de bonne facture, ceux de Joseph Brant et d'Isaac Brook.

Surpris à New York par le déclenchement de la guerre anglo-américaine en 1812, il y mourut misérablement.

(Michel Veyron. Dictionnaire canadien des noms propres , Montréal, Larousse, 1889. p.78)

®Tous droits réservés, Ville de Montréal