Ville de Montréal

Bienvenue à tous!
Le Réseau des bibliothèques publiques de Montréal est heureux de vous présenter l’album Souvenirs canadiens, enfin entièrement numérisé.

Album virtuel
Il vous est désormais possible de feuilleter l’album, virtuellement, comme si vous l’aviez entre les mains!

Découverte
Le site web vous propose plusieurs outils afin de faciliter votre découverte :
     - Un portrait de L'homme qu'était Jacques Viger;
     - Les différents thèmes abordés dans L'album;
     - Une base de données pour y faire votre Recherche.

Recherche dans l’album
La structure de la base de données permet la recherche à l'aide de menus déroulants :
     - auteur
     - artiste
     - sujet
     - titre
     - page

Adeptes d’histoire, c’est pour vous!
Adeptes d'histoire, vous serez ravis de la section En savoir plus (PDF 289 ko) puisqu'elle vous donne accès au texte de la recherche effectuée par l'historienne Diane Leblanc pour l'élaboration du site web. Une bibliographie et une webographie complètent les informations. Chacune des sections est facilement accessible dans le menu présenté à gauche de l'écran.

Mais qui est Jacques Viger?
La renommée de Jacques Viger repose principalement sur son titre de premier maire de Montréal. Pourtant sa vie comporte de nombreux autres volets tous aussi intéressants : sa vie familiale et professionnelle, ses activités paraprofessionnelles et son intérêt pour l'histoire d'ici sous toutes ses formes.

Il vécut à une période marquante et extraordinaire de l'histoire du Québec, période que Bernard Andrès et Marc-André Bernier ont appelé celle des arts, des lettres et de l'éloquence :

« Bornée par des événements historiques d'une importance capitale, la période [1760-1840], […] constitue ainsi une phase cruciale dans l'émergence d'une culture lettrée au Québec. Durant ces huit décennies, de nouveaux espaces culturels et urbains se construisent, l'imprimerie s'implante, alors que les gazettes, puis la gravure apparaissent, permettant aux Canadiens de s'illustrer dans l'espace public. La Chambre d'assemblée s'organise et l'éloquence parlementaire fleurit; l'on assiste à la fondation des bibliothèques publiques et l'enseignement se développe en même temps que de nouveaux réseaux de solidarité s'établissent. » (Andrès et Bernier, Portrait des arts, des lettres et de l'éloquence au Québec, 1760-1840, 2002, p. 42).


Viger sera un acteur de premier plan de cette époque comme plusieurs membres de sa famille, à l'instar des Papineau et des Lartigue. Il nous a laissé de nombreux témoignages, dont sa correspondance et ses albums.

À la découverte d'un trésor
Vous êtes ici conviés à découvrir l'album Souvenirs canadiens . Cet imposant corpus d'œuvres d'art et de littérature, de plus de 300 pages, se veut un microcosme de cet intense moment historique et artistique.

Héritage de Viger
Lors de son décès survenu en 1858, Jacques Viger lègue par testament son album aux demoiselles Lennox, les trois filles de sa femme. Celles-ci le vendent en 1860 à M. Raphaël Bellemare, rédacteur à la Minerve et membre fondateur de la Société historique de Montréal.

Acquisition par la Ville de Montréal
La Ville de Montréal en fait finalement l'acquisition en 1943 par l'entremise de monsieur Léo-Paul Desrosiers, conservateur de la Bibliothèque municipale, lequel l'achète de la succession Bellemare.

Le voici enfin à la disposition de tous les amoureux d'art et d'histoire du Québec. Bonne découverte!


®Tous droits réservés, Ville de Montréal