Logo du projet pour le Biodôme de Montréal Pour voir davantage  du Musée virtuel du Canada



La forêt étagée

Comme toutes les forêts, la forêt tropicale peut être divisée verticalement en étages ou «strates». Du sol jusqu’au faîte des arbres, la quantité de lumière, la température et le taux d’humidité varient, de sorte que chacune des strates convient plus particulièrement à certains types de plantes. Par exemple, les orchidées, qui sont des plantes herbacées épiphytes (c’est-à-dire qui croissent sur des arbres), s’établissent dans les strates supérieures.

Pour trouver leur nourriture ou encore un abri, les animaux adoptent eux aussi la strate qui répond le mieux à leurs besoins, ce qui ne les empêche pas de visiter les autres, à l’occasion.

Parmi les différentes façons de déterminer les strates, voici une méthode simple à trois niveaux, applicable à la forêt tropicale du Biodôme de Montréal.



Image: la forêt tropicale du Biodôme
la forêt tropicale du Biodôme

Les strates


La strate arborescente: les arbres de taille moyenne et les grands arbres.








La strate arbustive: les arbustes et les arbrisseaux.










La strate herbacée: les plantes herbacées au sol.








Vidéo: strate arborescente

La strate arborescente

En raison de contraintes d’espace (il y a notamment la verrière qui limite la hauteur disponible), la strate arborescente, au Biodôme, n‘est pas aussi développée qu’en milieu naturel.














Image: trogon à queue blanche
trogon à queue blanche

Trogon à queue blanche

Le trogon à queue blanche est un bel oiseau qui se nourrit de petits fruits, d’insectes, de lézards et de graines. Il creuse parfois son nid dans une termitière qu’il trouve sur l’arbre.
















Image: spatule rosée
spatule rosée

Spatule rosée

Bien que se nourrissant dans le marais, la spatule rosée, au Biodôme, passe la plus grande partie de la journée au sommet des grands arbres pour se reposer.













Image: paresseux à deux doigts
paresseux à deux doigts

Paresseux à deux doigts

Le paresseux à deux doigts se camoufle dans le feuillage des grands arbres. Il se nourrit de feuilles, de fruits et de petits animaux.













Image: iguane vert
iguane vert

Iguane vert

Ce gros lézard grimpe très haut dans les arbres pour se nourrir de leur feuillage et de leurs fruits, et aussi pour profiter des chauds rayons du soleil.













Image: guit-guit émeraude
guit-guit émeraude

Guit-guit émeraude

Le guit-guit émeraude est un très petit oiseau coloré de vert, de bleu et de noir. Grâce à son long bec pointu, il peut se délecter du nectar des fleurs; il se nourrit également de petits fruits et de quelques insectes.











Image: araçari vert
araçari vert

Araçari vert

Membre de la famille des toucans, l’araçari vert se nourrit de petits fruits et il dérobe parfois des œufs dans les nids des autres oiseaux. Un simple trou dans un tronc d’arbre lui sert de nid où on le voit souvent se reposer en compagnie de quelques congénères.













Image: ara rouge
ara rouge

Ara rouge

Ce grand perroquet trouve les fruits et les noix dont il se nourrit au faîte des arbres. Pour faire son nid, il choisit l’un de ces trous que les pics creusent dans les troncs d’arbres.














Image: calliste à coiffe d’or
calliste à coiffe d’or

Calliste à coiffe d’or

Cet oiseau de la famille des tangaras se nourrit de petits fruits, de graines et d’insectes qu’il cueille sur le feuillage des arbres.















Vidéo: strate arbustive

La strate arbustive

Au Biodôme, la strate arbustive n’est pas continue; elle est constituée de plusieurs petits regroupements d’arbustes prospérant dans les milieux où il y a le plus de lumière.













Image: basilic vert
basilic vert

Basilic vert

Ce lézard passe le plus clair de son temps perché sur une branche au-dessus de l’eau à se chauffer au soleil. Pour se nourrir, il attrape des insectes et d’autres petits animaux. S’il se sent menacé, il se laisse tomber dans l’eau, puis se dresse sur ses pattes arrière pour fuir en courant.













Image: boa émeraude
boa émeraude

Boa émeraude

De son perchoir dans un petit arbre, le boa émeraude est capable de détecter les animaux à sang chaud, même la nuit, grâce aux fossettes thermosensibles qui entourent sa bouche.















Image: glossophage de Pallas
glossophage de Pallas

Glossophage de Pallas

Plusieurs chauves-souris élisent domicile dans la strate arbustive où elles peuvent se nourrir et se cacher sous les feuilles ou dans les troncs d’arbres. La glossophage de Pallas recherche les fleurs qui sont ouvertes la nuit pour en extraire du nectar et un peu de pollen.












Image: grenouille aux yeux rouges
grenouille aux yeux rouges

Grenouille aux yeux rouges

Cette très petite grenouille aux yeux rouge vif exorbités se cache sous les feuilles des arbres pendant la journée. La nuit, elle se déplace lentement sur les feuilles et les branches à la recherche d’insectes et d’autres petits animaux.














Image: motmot houtouc
motmot houtouc

Motmot houtouc

La queue du motmot adulte comprend deux plumes remarquablement allongées qui se terminent en forme de raquettes. L’oiseau ne les taille pas intentionnellement ! Les barbes situées près du bout des longues plumes sont fragiles et se détachent facilement du rachis lors du toilettage.













Image: tamarin doré
tamarin doré

Tamarin doré

Les tamarins sont de petits singes qui occupent principalement les arbres de petite taille et les arbustes où ils trouvent des petits fruits, des insectes et des lézards.













Image: tangara du Brésil
tangara du Brésil

Tangara du Brésil

Avec ses couleurs très vives, le tangara du Brésil ne passe pas inaperçu. Il se nourrit de fruits et parfois d’insectes.
















Image: tangara à crête fauve
tangara à crête fauve

Tangara à crête fauve

Le mâle et la femelle de cette espèce ont des livrées très différentes. Ils recherchent des fruits, des insectes et des graines, principalement dans les arbustes et les arbrisseaux. Le nid est construit dans un arbuste ou un petit palmier dans le sous-bois, près d’un cours d’eau.













Vidéo: strate herbacée

La strate herbacée

La strate herbacée est présente dans tous les habitats terrestres de la forêt tropicale du Biodôme de Montréal. Elle est particulièrement visible à l’entrée de l’écosystème et près des plans d’eau.












Image: caurale soleil
caurale soleil

Caurale soleil

Le caurale soleil tire son nom des couleurs rayonnantes qui ornent le dessus de ses ailes. On le voit souvent au sol, près de l’eau, où il se nourrit d’invertébrés, comme des insectes, des araignées, des escargots, des crabes ou des vers de terre. Il mange aussi des petits poissons, des têtards, des grenouilles, des crapauds et des lézards. Le caurale lave souvent ses proies, surtout lorsqu’elles sont destinées à nourrir ses petits.














Image: dendrobate dorée
dendrobate dorée

Dendrobate dorée

Les couleurs de cette grenouille d’Amérique centrale varie selon les régions. La dendrobate dorée que l’on voit ici est parée de noir et de vert vif. Elle se cache sous les feuilles mortes tombées au sol et chasse les petits insectes, notamment les araignées.















Image: phyllobate tricolore
phyllobate tricolore

Phyllobate tricolore

On reconnaît cette très petite grenouille aux deux lignes de couleur orange vif qu’elle porte sur le dos. Elle vit sur les plantes basses et sur le sol. Sa couleur vive annonce aux prédateurs qu’elle est très toxique. Elle se nourrit de petits invertébrés, comme les insectes.














Image: tortue charbonnière
tortue charbonnière

Tortue charbonnière

La tortue charbonnière est une tortue terrestre. On la trouve donc au sol, dans le sous-bois; en général, elle ne s’éloigne jamais beaucoup de l’eau. Elle mange des feuilles, des fruits, des champignons et des petits animaux, vivants ou en décomposition.















Image: sicale bouton-d’or
sicale bouton-d’or

Sicale bouton-d’or

Même si on le voit souvent dans les arbustes et les arbrisseaux, c’est surtout au sol que ce petit oiseau jaune trouve sa nourriture : des graines et quelques insectes. Assez répandu dans plusieurs régions d’Amérique du sud, on l’apprécie beaucoup comme oiseau de compagnie.















Image: grenouille tungara
grenouille tungara

Grenouille tungara

Cette petite grenouille nocturne vit parmi les feuilles mortes tombées au sol. Elle possède une peau verruqueuse, ce qui lui donne l’apparence d’un petit crapaud. Comme la plupart des grenouilles, elle se nourrit d’insectes et d’autres invertébrés.














Image: tohi ligné
tohi ligné

Tohi ligné

Le tohi ligné est un petit oiseau semi-terrestre. Il quitte souvent les arbustes pour aller au sol se nourrir d’insectes, de petits fruits, de graines et d’araignées.














Image: crapaud géant
crapaud géant

Crapaud géant

Le crapaud géant est plutôt difficile à observer. Il se cache souvent dans le sol où, à moitié enterré, il guette ses proies: des insectes, des vers et parfois même une souris.
















Pour en savoir plus :
Des mammifères dans les arbres | Fiches descriptives


 Retour: écosystèmes  Forêt tropicale    
 Premières impressions  Ni souris, ni chauves La forêt étagée À l'eau! les animaux
Accueil  English  Commentaires  Générique  Site Web du Biodôme  © Biodôme de Montréal, 2005. Tous droits réservés