La démocratie à Montréal de 1830 à nos jours / ExpositionLa démocratie à Montréal de 1830 à nos jours / Exposition

Vous êtes ici : Accueil > Introduction > Maires de Montréal > Jean Doré

Jean Doré (1986-1994)

Jean Doré est né le 12 décembre 1944 à Montréal. Il a été maire de Montréal de 1986 à 1994.

Il poursuit des études en droit à l’Université de Montréal et devient avocat. Doué pour les communications, il est, dès 1970, journaliste à Radio-Canada. Préoccupé par les questions sociales, on le retrouve à la Fédération des associations coopératives d’économie familiale ainsi qu’à la Ligue des droits et libertés.

En 1974, il fait partie des fondateurs du Rassemblement des citoyens et des citoyennes de Montréal (RCM). À l’élection de 1982, il est candidat du RCM à la mairie contre Jean Drapeau ; défait, il obtient tout de même 36 % des suffrages. Il fait son entrée à l’Hôtel de ville en 1984 à titre de conseiller municipal. À l’élection générale suivante en 1986, il remporte une victoire éclatante. Son parti rafle 55 des 58 sièges et il accède à la mairie avec 66% des suffrages.

Jean Doré et le RCM s’emploient  à la démocratisation des institutions politiques et à la décentralisation de l’administration municipale. Les comités-conseils d’arrondissement sont crées et les bureaux Accès Montréal sont implantés. Pour favoriser une démocratie participative, on opte pour une politique-cadre en matière de consultation publique.  À l’élection de 1990, Jean Doré est réélu avec 59% des voix.

Au cours du second mandat, Montréal se dote d’un jardin chinois et d’un biodôme. Les deux sont vite très populaires. Bien qu’on multiplie les efforts pour que Montréal retrouve son dynamisme économique, le contexte général n’est pas des plus favorables. Jean Doré perd le pouvoir à l’automne 1994 au profit de Pierre Bourque.

 


Coordonnées | Archives de Montréal | Réalisation

   
 
® Tous droits réservés, Ville de Montréal