La démocratie à Montréal de 1830 à nos jours / ExpositionLa démocratie à Montréal de 1830 à nos jours / Exposition

Vous êtes ici : Accueil > Introduction > Maires de Montréal > Charles Duquette

Charles Duquette (1924-1926)

Charles Duquette est né le 25 juillet 1869 à Montréal. Homme d’affaires, il a été maire de Montréal de 1924 à 1926. Il meurt le 30 décembre 1937 à Montréal.

Il complète ses études commerciales au collège de Saint-Henri. Il travaille pour la mutuelle L’Alliance nationale. Il cumule plusieurs postes dans l’entreprise, dont trésorier, directeur, vice-président général et inspecteur en chef avant de devenir directeur général et président en 1922.

Lors des élections municipales montréalaises de 1924, plusieurs groupes veulent défaire Médéric Martin à la mairie. Charles Duquette rallie alors tous les opposants de Martin, c’est-à-dire les conservateurs, les anglophones, l’archevêché et les partisans du quotidien Le Devoir. Duquette l’emporte, mais il ne représente qu’une parenthèse dans le règne de Martin qui est réélu dès 1926. Il faut attendre l’élection de Camillien Houde en 1928 pour mettre fin à la carrière de Martin en politique municipale.

À son arrivée à la mairie, Duquette constate rapidement qu’il ne gouverne pas à l’hôtel de ville. Il demande au parlement de Québec de lui octroyer plus de pouvoirs, comme celui de mener des enquêtes et d’exercer une surveillance sur les services et les employés de la ville. Ces requêtes n’auront pas de suite.

Le mandat de Duquette est surtout marqué par l’enquête du juge Coderre, mise sur pied en septembre 1924 pour examiner la conduite des membres de la police de Montréal et leurs relations avec l’administration municipale. Le rapport de cette enquête révèle, entre autres, plusieurs irrégularités, dont de la corruption et la protection des maisons de jeux et de prostitution. Le rapport, rendu public en mars 1925, est accablant. Le juge Coderre émet plusieurs recommandations, dont la nomination d’un chef de police qualifié, et l’augmentation des effectifs policiers.

 


Coordonnées | Archives de Montréal | Réalisation

   
 
® Tous droits réservés, Ville de Montréal