La démocratie à Montréal de 1830 à nos jours / ExpositionLa démocratie à Montréal de 1830 à nos jours / Exposition

Vous êtes ici : Accueil > Introduction > Maires de Montréal > Sarto Fournier

Sarto Fournier (1957-1960)

Sarto Fournier est né le 15 février 1909 à East-Broughton. Il a été maire de Montréal de 1957 à 1960. Il décède le 23 juillet 1980 à Ottawa.

Étudiant en droit à l’Université McGill et à l’Université de Montréal, il n’a que 27 ans lorsqu’il est élu député libéral de Maisonneuve-Rosemont à la Chambre des Communes. Il y est réélu aux trois élections suivantes, soit celles de 1940, de 1945 et de 1949. Il est admis au barreau en 1938. En 1953, il est nommé à la chambre haute par le premier ministre du Canada, Louis Saint-Laurent. Il est alors le plus jeune sénateur canadien.

Il s’intéresse à la politique municipale montréalaise à compter de 1950. Bien qu’il se présente à cinq reprises à la mairie entre 1950 et 1962, il ne l’emporte qu’une seule fois, en 1957, contre Jean Drapeau. Lors de cette élection, Fournier se retrouve à la tête d’un nouveau parti municipal, le Ralliement du Grand Montréal, qui regroupe l’ensemble des opposants à Jean Drapeau et bénéficie de l’appui du premier ministre du Québec, Maurice Duplessis.

Durant ses années à la mairie, Fournier se cantonne dans des fonctions représentatives et agit plus en spectateur, d’autant que le conseil municipal est majoritairement aux mains de l’Action civique, parti de Jean Drapeau.

Son administration est surtout marquée par l’ouverture de la voie maritime du Saint-Laurent et du boulevard Métropolitain, ainsi que par la candidature de Montréal en vue de l’Exposition universelle de 1967. Après ses luttes à la mairie de Montréal, Fournier retourne siéger au Sénat.

 


Coordonnées | Archives de Montréal | Réalisation

   
 
® Tous droits réservés, Ville de Montréal