La démocratie à Montréal de 1830 à nos jours / ExpositionLa démocratie à Montréal de 1830 à nos jours / Exposition

Vous êtes ici : Accueil > Introduction > Les débuts de Montréal (1534-1830) > Les juges de paix


Les juges de paix

À partir de 1796, le gouvernement bas-canadien confie la direction de Montréal à des juges de paix. Ces magistrats, réunis en sessions spéciales hebdomadaires, administrent la ville jusqu’en 1833. Plus précisément, ils sont chargés de faire appliquer les ordonnances du gouvernement concernant le district de Montréal.

Secondés par un nombre restreint de fonctionnaires, ils peuvent adopter des règlements s’appliquant à l’établissement des marchés et à l’entretien des chemins, ou encore prélever certaines taxes pour des travaux de voirie. Ils instaurent également un premier corps de police : les hommes du guet.

Au début du XIXe siècle, Montréal connaît d’importants changements. Sa population augmente de façon significative et son économie s’est grandement diversifiée, entraînant ainsi une explosion de sa croissance économique. Dans ce contexte, il n’est pas étonnant de voir plusieurs marchands et hommes d’affaires nommés juges de paix, notamment Thomas McCord, James McGill et Simon McTavish.


Coordonnées | Archives de Montréal | Réalisation

   
 
® Tous droits réservés, Ville de Montréal